Ils nous inspirent

« Travailler en 2020 : du sens, sinon rien ! » Rencontre avec Anne-Sophie Godon-Rensonnet

Vous vous intéressez aux mutations du monde du travail ? Alors le forum « NewWork, le travail du futur », qui se tiendra les 7 et 8 septembre prochains en parallèle du Salon Produrable, est fait pour vous ! Anne-Sophie Godon-Rensonnet, Directrice Innovation chez Malakoff Humanis y donnera une conférence sur le sens au travail, thème qui fera office de fil rouge pour cette édition 2020. Nous l’avons rencontrée pour recueillir l’essentiel à savoir sur ce sujet aussi actuel que passionnant.

 

Le sens au travail, un thème émergent et incontournable

Anne-Sophie Godon-Rensonnet pilote un programme d’études et de recherches sur l’Humain en entreprise, dont une partie des résultats est accessible sur le site du Comptoir de la nouvelle entreprise. Pour elle, nul doute que le sens au travail constitue une thématique importante dès qu’on aborde la question des évolutions du travail :

« Le sens au travail va être de plus en plus important dans nos enquêtes. Plusieurs sujets permettent d’adresser ce sujet transverse. Depuis deux ans, nous posons même dans une grande enquête annuelle une question très directe sur le sujet. Les résultats sont d’ailleurs plutôt positifs » (Ndlr : 77 % des salariés disent trouver du sens à leur travail selon l’édition 2019 du Baromètre de la Santé et Qualité de Vie au Travail de Malakoff Humanis).

 

Pour la directrice du Comptoir de la Nouvelle Entreprise, « le sens est dans tout ». Elle précise ainsi : « Nous lançons un travail sur les risques psychosociaux et il est évident qu’on ne peut pas le faire sans parler de sens au travail ».

Même chose pour le télétravail : « Questionner le sens au travail, c’est aussi questionner la façon dont on l’organise. Un télétravail sans réflexion préalable sur le travail et son organisation serait un télétravail sans sens, donc avec énormément de menaces à court ou moyen terme. »

 

Mais le sens au travail, c’est quoi ?

Anne-Sophie Godon-Rensonnet le reconnaît volontiers : la notion est subjective !

« Le travail a une valeur pour chacun d’entre nous. Il y a ceux pour lesquels la valeur travail consiste simplement à obtenir une rémunération et à l’extrême, ceux pour lesquels le travail donne un sens à la vie. Globalement, nous savons tous pourquoi nous travaillons. Je ne suis donc pas étonnée que les salariés répondent majoritairement oui quand on leur demande s’ils trouvent du sens au travail. Ceci-étant, il y a un écart important lorsqu’on pose des questions plus détaillées pour qualifier leur engagement. Les scores sont alors plus bas ».

 

le sens du travail

Quant à une possible définition, voici ce qu’elle en dit : « Il s’agit à la fois du « purpose », donc disons de la finalité de l’entreprise, mais aussi de l’adéquation avec le système de valeurs du collaborateur. On accorde aussi de plus en plus d’importance à la qualité d’exécution. Il faut donc prendre en compte la direction définie par l’entreprise, mais aussi la manière dont elle y va ».

 

Qu’attendent les collaborateurs pour trouver du sens au travail ?

En observant les critères de satisfaction des salariés, Anne-Sophie Godon-Rensonnet identifie trois sujets prioritaires :

« On trouve d’abord les perspectives d’évolution, qui sont de nature à donner du sens au travail et génèrent de l’engagement. On note ensuite la reconnaissance au travail. Cela couvre la considération de la personne, la reconnaissance des efforts fournis et des résultats. Enfin, la question du management est primordiale. »

 

Les collaborateurs doivent donc pouvoir vérifier quotidiennement leur alignement avec la raison d’être de l’entreprise, tout en ayant la possibilité de se développer personnellement et professionnellement. Comme le dit la directrice de l’Innovation, « on trouve du sens au travail quand on est la bonne personne, à la bonne place ».

 

Comment amorcer la transformation du travail et donner plus de sens ?

Pour Anne-Sophie Godon-Rensonnet, le sens repose sur deux éléments clés : « La confiance et l’authenticité sont essentielles. Je parle là d’authenticité des dirigeants, des managers, de la communication, des actions, ou encore d’alignement entre l’intention et la réalisation. Le collaborateur doit avoir confiance envers les dirigeants, l’entreprise et lui-même ».

Ce que cela signifie concrètement ?

« Le manager a un rôle clé à jouer. C’est lui qui garantit l’engagement des salariés au-delà de leur présence. Il doit motiver, développer ses collaborateurs, mais aussi intégrer les nouvelles méthodes de travail et donner le sens. En termes de bonnes pratiques, j’aimerais par exemple que se généralise un questionnement plus régulier avec les collaborateurs sur ce qui est important pour eux. Cela pourrait remplacer ou complètement utilement l’entretien annuel d’évaluation ».

valeurs collaborateurs sens travail

Plus globalement, la question du sens est à lier à celle de l’impact sur la société :

« En 2019, poursuit Anne-Sophie Godon-Rensonnet, nous avons construit un indice du capital humain en entreprise, dont on a montré la corrélation avec la performance. Pour le groupe Malakoff Humanis, il n’y a pas de performance économique sans performance sociale. L’Humain est au cœur de notre stratégie, et nous avons cette démarche à la fois avec nos clients et nos collaborateurs. Quand on peut démontrer qu’on peut avoir un impact chez nos clients, mais aussi pour la société, ça donne du sens au travail des collaborateurs. Il y a donc à la fois un volet business et un volet sociétal. »

 

Rendez-vous au salon Produrable !

Lorsqu’on demande à Anne-Sophie Godon-Rensonnet pourquoi elle interviendra au Salon Produrable, la réponse sonne comme une évidence : « Malakoff Humanis est un partenaire historique de Produrable. Notre groupe est très engagé dans les réflexions autour d’un développement durable et équitable. Les sujets abordés sont aussi au cœur de notre stratégie. Depuis plusieurs mois, nous avons identifié que le sens devenait une question centrale, et que ce serait certainement un des leviers du renouveau des entreprises ».

Un avis que Cameo partage à 100 % ! Vous voulez en discuter avec nous ? Rencontrons-nous sur le stand Malakoff Humanis le 7 septembre prochain.

 

Ebook - RH, ce qui change dans la formation professionnelle en 2020

découvrir
Jérémy Marlin
icon-linkedin

Jérémy Marlin

10 ans d’expérience de fonctions sales sur des sujets RH (Santé, Qualité de Vie au travail, Absentéisme, Protection Sociale) auprès de TPE, ETI et Grands groupes ont permis à Jérémy de bien comprendre les enjeux de ces entreprises et de la valeur de leur capital humain.